La campagne électorale Je mange donc je vote

La campagne Je mange donc je vote a pris fin. Continuons nos efforts!

Le Réseau pour une alimentation a organisé une campagne lors des élections fédérales de 2015 pour réunir électeurs et candidats autour des problématiques des systèmes alimentaires au Canada.

Tout au long de la campagne, nous avons soulevé quatre enjeux fondamentaux qui doivent trouver des solutions pérennes par l'adoption d'une politique alimentaire pan-canadienne : faire cesser la faim au Canada, rendre plus accessible l'alimentation dans le Nord, servir une alimentation saine à tous les écoliers et soutenir les jeunes agriculteurs.

Nous sommes profondément reconnaissants pour tout ce que les Canadiennes et les Canadiens ont accompli pour faire de la campagne Je mange donc je vote un énorme succès! Les chiffres parlent d’eux-mêmes.

D’Iqaluit en passant par la ville de Québec, de Vancouver à Halifax, nous avons fait entendre notre voix pour adresser un message clair à nos politiciens : une alimentation saine, juste et durable nous importe.

Le Réseau pour une alimentation durable se réjouit de voir que le Premier ministre, Justin Trudeau a rendu publiques les lettres de mandats aux ministres et nous sommes particulièrement contents de celle envoyée à l'Honorable Laurence MacAuley, Ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, qui est chargé de : « Élaborer une politique alimentaire qui fait la promotion d’un mode de vie sain et de la salubrité des aliments en mettant sur la table des familles du pays un plus grand nombre d’aliments sains de grande qualité produits par les agriculteurs et les éleveurs canadiens ».

Le Réseau pour une alimentation durable a distribué en septembre dernier un questionnaire aux cinq principaux partis politiques portant sur les enjeux élaborés dans notre campagne Je mange donc je vote. Le Bloc Québécois, le Nouveau Parti démocratique, le Parti Libéral, et le Parti Vert ont répondu à notre questionnaire. Le Parti conservateur n'a pas répondu à nos sollicitations. Lisez leurs réponses en cliquant ici.

Les chiffres parlent d'eux-mêmes: 60 évènements Je mange donc je vote à travers le pays, 164 candidats participants, 4461 individus participants et des millions de personnes rejoints via la radio, la télévision, les journaux et les médias sociaux. Nous sommes incroyablement reconnaissants pour tout ce que les Canadiens ont fait pour rendre la campagne Je mange donc je vote un réel succès.

Le Réseau pour une alimentation durable se réjouit de voir que le Premier Ministre Trudeau a rendu ses lettres de mandats aux ministres publiques et nous avons rapidement révisé celles qui sont reliées à l'alimentation. Nous sommes particulièrement contents des lettres envoyées à l'Honorable Laurence MacAuley, Ministère de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire.

Nous demandons une nouvelle politique alimentaire pan-canadienne qui vise la faim zéro, l’accès à une alimentation saine et sûre, et la mise en place d’un système alimentaire durable.

Pour s’assurer que tous les Canadiens puissent se procurer les aliments dont ils ont besoin, nous devons fixer un revenu minimum garanti en dessous duquel aucun Canadien ne puisse tomber.

Nous voulons un programme de saine alimentation scolaire d’envergure nationale pour que tous les enfants au Canada aient droit à des aliments sains servis à l’école.

L’accès aux aliments abordables dans les communautés nordiques et éloignées passera par la souveraineté alimentaire.

L’agriculture canadienne vit une crise de la relève. Nous devons soutenir la prochaine génération d’agriculteurs qui observent des pratiques durables et qui vendent leurs produits localement.