Santé & Enfants

Cette section était particulièrement axée sur la mise en place de programmes alimentaires scolaires pour soutenir la santé des enfants, reflétant le travail croissant de la Coalition pour une alimentation scolaire saine. Surprenamment, peu de séances orientées sur la santé ont été soumis lors de notre appel à propositions, ce qui offre ainsi une opportunité de se rapprocher de cette thématique au sein la communauté du RAD et pour les prochaines assemblées.

Les points saillants:
• Les députés du Parti libéral et du NPD qui ont pris la parole lors de la plénière du samedi se sont engagés à soutenir un programme national universel d'alimentation scolaire, alimentant ainsi le momentum de la nouvelle Coalition pour une alimentation scolaire saine qui s'était réunie pendant 2 jours tout juste avant l'assemblée.
• La Coalition pour une alimentation scolaire saine a développé une stratégie pour faire en sorte que la mise en place d'un programme universel pour une alimentaire scolaire saine financé par le gouvernement fédéral soit un enjeu électoral. La Coalition a encouragé les participants de l'assemblée à se joindre à cette conversation tout au long de l'évènement.
• Plusieurs excellents modèles de programmes alimentaires scolaires ont émergé à travers le Canada, dont le programme Nourish de la Nouvelle-Écosse et le programme Kids Eat Smart de Terre-Neuve, tout deux étant très près d'être qualifié d'universel à l'intérieur de leur province.
• Les gouvernements provinciaux, incluant la Nouvelle-Écosse à travers le programme "Thrive", prennent le leadership à l'égard de stratégies pour aborder les questions d'insécurité alimentaire et de saine alimentation.
• Notre santé est affecté par les politiques agricoles, incluant les pesticides et la règlementation autour des OGMs. Une action urgente est nécessaire, compte tenu du moratoire sur certains pesticides qui sera levé l'année prochaine.
• Le Guide alimentaire canadien est désué et ne tient pas compte de l'impact de notre alimentation sur la mise en place de systèmes alimentaires durables.
 

 


RAPPORTS
Avis de non responsabilité:  Les notes ont été prises par des bénévoles et ne sont pas destinées à être citées. Les notes sont disponibles uniquement dans leur version originale anglaise. Merci de votre compréhension.

LISTE DES NOTES

Des enfants qui grandissent en santé grâce à des programmes d’alimentation scolaires qui portent leurs fruits
Pouvoir d’influence gouvernemental en matière de Sécurité alimentaire et d’alimentation saine

Résoudre le casse-tête : hausser la barre pour la recherche sur les programmes d’alimentation scolaires
Food service management innovators
Problématique des pesticides et politiques - des milieux sains comme condition préalable à la sécurité alimentaire
Assurer l’accessibilité aux fruits et aux légumes dans les communautés éloignées de Colombie-Britannique (manquante)


Des enfants qui grandissent en santé grâce à des programmes d’alimentation scolaires qui portent leurs fruits

Panel -  Conférenciers: Celina Stoyles, ED Kids Eat Smart NL; Margo Riebe-Butt, Nourish Nova Scotia; Cheyenne Mary, Canadian Feed the Children; Ulla Knowles, FoodShare Toronto.

Initialement perçus comme des programmes permettant de soulager la faim chez les enfants, les programmes d’alimentation scolaires continuent de répondre à cet objectif, mais sont également de plus en plus considérés comme un moyen de promouvoir de saines habitudes alimentaires qui serviront aux enfants pendant toute leur vie. Ce panel devait recueillir des témoignages portant sur plusieurs programmes d’alimentation scolaires à travers le pays. En s’inspirant de l’ancien modèle de programmes d’alimentation scolaires, ces programmes ont su innover de manière à intégrer la promotion de saines habitudes alimentaires, le soutien aux producteurs alimentaires locaux, l’enseignement de compétences alimentaires et plus encore. Lors de cette présentation, l’accent éatit mis sur la manière dont ces programmes fonctionnent en collaboration avec les gouvernements, les acteurs du secteur privé et les parents. Il était également question des mesures à entreprendre afin de rassembler ces programmes au sein d’un programme pancanadien universel.

   Notes de la séance   

 


Pouvoir d’influence gouvernemental en matière de Sécurité alimentaire et d’alimentation saine

Modérateur: Patty Williams, directrice, FoodARC et professeure en Sécurité alimentaire et changement politique, Mount Saint Vincent University

Invité: Dr. Robert Strang, agent en chef de la Santé publique, Nouvelle-Écosse
Discussion: Wayne Roberts, analyste de la politique alimentaire canadienne et écrivain, chef du Toronto Food Policy Council (2000-2010); Shylah Elliott, analyste de politques de santé, Nunavut Tunngavik Inc.; et Margaret Yandel, RD, en charge de la nutrition en santé publique, département des saines habitudes de vie, Ministry of Health, BC.

Au cours de la dernière décennie, de nombreux programmes, politiques et stratégies ont dessinés les fondations pour que les partenaires de Nouvelle-Écosse puissent travailler ensemble à créer les conditions pour des systèmes alimenatires plus sains, justes et durables. Cette session a commencé avec le Dr. Robert Strang, qui a partagé sa vision sur comment la sphère de la santé publique peut fournir un leadership pour des conversations entre les différents secteurs et une collaboration à l'intérieur et en dehors du gouvernement en matière de sécurité alimentaire et d'alimentation saine. Les participants des trois autres juridictions ont offert leurs réflexions sur l'expérience de Nouvelle-Écosse et ce qui peut être transférable aux autres juridictions et contextes. La session a offert l'opportunité aux présentateurs et aux participants d'avancer leurs idées et leur compréhesion sur comment la santé publique et ses partenaires peuvent faire fructifier leur travail ensemble pour créer les conditions pour des communautés en santé où existe une alimentation durable pour tous.

Notes de la séance


Résoudre le casse-tête : hausser la barre pour la recherche sur les programmes d’alimentation scolaires

Conférencières: Mary McKenna, Université du Nouveau-Brunswick, Judith Barry, Club des petits déjeuners du Canada, Catherine Parsonage, Toronto District School Board, Dr. Victoria Crosbie, pédiatre spécialste du développement.

Étonnamment, très peu de recherche portant sur les programmes d’alimentation scolaires a été effectuée au Canada. Ce panel mettait en lumière certains résultats de recherche et d’évaluation obtenus au cours des dernières années, et a discuté des priorités pour la recherche future. Les derniers résultats découlant de l’initiative Hausser la barre pour les programmes d’alimentation scolaires de même que les plans pour une carte d’envergure nationale sont présentés.

Notes de la séance


Réinventer la gestion des services alimentaires

Panel - Conférenciers: Joshna Maharaj, Director of Food Services & Executive Chef, Ryerson University; Rachel Schofield Martin, District scolaire francophone Sud; Rachel Allain, Réseau des cafétérias communautaires; Mathieu D’Astous, Récolte de Chez Nous

Que se passe-t-il lorsque les gestionnaires de services alimentaires accordent la priorité en aliments locaux et durables dans leur approvisionnement? Lors de cette séance, les participants ont pu entendre l’histoire de deux services alimentaires – l’un étant un partenaire issu du secteur privé, l’autre étant une entreprise sociale – qui ont décidé de miser sur l’offre locale. Après s’être efforcée à accroître la proportion d’aliments locaux au sein de l’approvisionnement de plusieurs hôpitaux torontois, Joshna Maharaj a entrepris en 2013 de transformer l’univers alimentaire sur le campus de l’Université Ryerson. Le Réseau des cafétérias communautaires est une organisation sans but lucratif qui offre aux élèves des repas sains dans 25 cafétérias scolaires du sud du Nouveau-Brunswick. La majeure partie de l’approvisionnement en aliments locaux est assuré par une coopérative d’agriculteurs.

Notes de la séance


Problématique des pesticides et politiques - des milieux sains comme condition préalable à la sécurité alimentaire

Atelier participatif - Conférenciers: Lisa Gue, David Suzuki Foundation; Nadine Bachand, Équiterre

Lors de cet atelier, la Fondation David Suzuki et Équiterre ont présenté les principaux enjeux relatifs à  la santé et à l'environnement en lien avec les pesticides, ainsi que les actions de plaidoyer qui sont à la disposition des organisations pour amener des changements dans les politiques publiques pour un meilleur encadrement des pesticides. L'importance d'un environnement sain comme fondement à la sécurité alimentaire était mis en lumière.

Notes de la séance


Assurer l’accessibilité aux fruits et aux légumes dans les communautés éloignées de Colombie-Britannique

Panel - Conférencier:  Margaret Yandel, ministère de la Santé de Colombie-Britannique

Dans les communautés éloignées du Canada, les obstacles géographiques et les barrières communautaires limitent l’accès aux aliments frais et de qualité. Cette présentation avait pour objectif de partager les apprentissages et les retombées découlant d’un projet novateur de trois ans qui visait à fournir plus d’aliments de meilleure qualité à 24 communautés éloignées de Colombie-Britannique. Toutes ces communautés partageaient le désir d’être autosuffisantes et de répondre de manière durable à leurs besoins en aliments frais. Des outils de communication novateurs sont employés afin de raconter comment ces communautés s’y sont prises pour accroître l’accessibilité aux aliments, et ce que nous avons découvert alors que nous contribuions au changement de ces communautés.

Les notes de cette session sont manquantes.