Questions autochtones

Le manque de nourriture ralentirait la croissance des enfants inuits

La faim est si répandue dans les familles inuites du nord du Québec que cela pourrait expliquer pourquoi près de la moitié des enfants de la région sont plus petits que la moyenne, suggère une nouvelle étude.

Un article publié dans le Journal de l’Association canadienne de santé publique affirme que les différences de taille entre les enfants inuits laissent penser que l’insécurité alimentaire est un problème persistant, et non un événement qui se produit de temps à autre.

Pages