Dépêche du mouvement alimentaire: Anan Lololi de l'Afri-Can FoodBasket, Toronto, ON.

Mardi, 13 octobre, 2020 - 10:31

7 OCTOBRE, 2020 –

Nous avons parlé à Anan Lololi, consultant en systèmes alimentaires urbains durables  et militant chevronné de la justice alimentaire, basé à Toronto, Ontario. Il est l'un des fondateurs de l'Afri-Can FoodBasket, une organisation communautaire à but non lucratif à l'avant-garde de la défense de la justice et de la souveraineté alimentaires pour la communauté africaine, caribéenne et noire (ACB) de Toronto depuis 1995. Il a parlé de sa riche expérience au sein du mouvement alimentaire, du potentiel de changement social en ce moment et de sa vision de l'avenir.

Anan a souligné que le travail antiraciste doit être au premier plan de tout travail de changement social, y compris le travail dans le domaine de l’alimentation. L'élan récent du mouvement Black Lives Matter, suscité par les dernières manifestations contre brutalité policière à l'encontre des Noirs, est un autre témoignage de sa nécessité.

 

« L'antiracisme consiste à apprendre sur la race, à apprendre comment nous pouvons vivre ensemble, afin de ne pas répéter sans cesse les mêmes erreurs ».

 

L'éducation est la clé

Anan croit fermement à l'éducation et à la sensibilisation - les éléments clés de la justice alimentaire. Le système alimentaire actuel ne répond pas aux besoins de nombreuses personnes, car des années de racisme systémique à l'encontre des personnes d'origine africaine et des communautés autochtones ont travaillé contre elles. Des ressources doivent être allouées pour répondre aux plus vulnérables, et ceux qui souffrent le plus de l'insécurité alimentaire doivent être prioritaires.

Au sein de l’Afri-Can FoodBasket, Anan soulève la question suivante :

 

« Comment pouvons-nous faire preuve d'une plus grande autodétermination au Canada ? Nous voulons faire partie de l'ensemble du mouvement en faveur de systèmes alimentaires durables et obtenir les ressources nécessaires pour être souverains ».

 

Le travail d'Anan avec l'Afri-Can Food Basket et d'autres initiatives vise la souveraineté alimentaire des Afro-Canadiens, et exploite les ressources et les compétences que les personnes d'origine africaine peuvent apporter au mouvement pour des systèmes alimentaires durables au Canada. Ils entendent y parvenir en "augmentant la visibilité des leaders noirs visionnaires, en cultivant l'autodétermination des Noirs, en renforçant les institutions noires et en s'organisant pour la justice foncière et alimentaire  Nous voulons nous assurer que les gens qui ont des compétences puissent [réellement] contribuer au développement de leur communauté et du mouvement canadien pour la souveraineté alimentaire ».

Selon Anan, les tentatives précédentes de s'appuyer sur des institutions dirigées par des personnes blanches pour faire ce travail ont échoué. Il comprend que c'est aux personnes de couleur de créer un système alimentaire équitable et réfléchit à la manière d'y parvenir.

L'unité CABR (Confronting Anti-Black Racism Unit) de la ville de Toronto s'est associée à l'Afri-Can FoodBasket pour soutenir la création de la première initiative de Toronto consacrée à l'alimentation des communautés noires, source d'inspiration et d'enthousiasme dans la communauté. Le partenariat soutient des conversations essentielles menées par la communauté et les principaux et les principaux intervenants qui réuniront les résidents et les principaux dirigeants, acteurs et activistes noirs de la ville afin d'élaborer le cadre et l'orientation d'une initiative à long terme pour la souveraineté alimentaire des personnes noires. Parmi les autres partenaires confirmés de la souveraineté alimentaire des communautés noires, citons le Centre d'études sur la sécurité alimentaire de l'Université Ryerson, l’Institut pour une alimentation populaire, FoodShare, les Caribbean African Canadian Social Services et le Network for the Advancement of Black Communities.

Les 27 et 28 novembre, rejoignez Anan et l'unité CABR pour leur conférence inaugurale, «Cultiver la souveraineté alimentaire des Noirs à Toronto : Célébrer le passé, envisager l'avenir ».