Politique alimentaire

Marie-Claude Bibeau, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, a annoncé la toute première Politique alimentaire pour le Canada le 17 juin, 2019.

Le Réseau pour une alimentation durable ainsi que ses membres et collaborateurs demandent au gouvernement depuis sa création en 2001 de se doter d'une politique alimentaire. L'annonce à Montréal fait suite à l'inclusion dans le budget fédéral 2019 de certaines lignes budgétaires pour la politique, qui allouaient 134 millions de dollars en financement d’action spécifiques, ainsi qu’un engagement à créer un Programme de saine alimentation scolaire. Une autre demande politique importante du RAD, la création d'un Conseil consultatif canadien sur la politique alimentaire, a été annoncé en juin.

Son succès dépendra de la façon dont elle sera appliquée et évoluera, ce que nous suivrons de près avec nos membres, partenaires et alliés, notamment ceux qui sont le plus touchés par ces enjeux, comme les communautés autochtones.

Un historique des évènements et des actions du gouvernement et de la  société civile destinés à promouvoir la mise en place d’une politique alimentaire nationale de 2001 à ce jour. Découvrez comment le RAD et d'autres acteurs ont contribué au chemin parcouru jusqu'à présent...

Après plusieurs années de pressions politiques exercées par le RAD et d’autres organisations, le gouvernement Trudeau a donné pour mandat à Agriculture et Agroalimentaire Canada de diriger le processus d’élaboration d’une politique alimentaire nationale. Consultez notre foire aux questions.

Avec le support et les commentaires de nos membres et partenaires du mouvement alimentaire au cours des derniers mois, le RAD s'est addressé aux diférentes sphères d'Une politique alimentaire pour le Canada afin de bâtir un système plus sain, plus juste et plus viable. Découvrez nos recommendations et actions sur la scène politique fédérale.

Le RAD fait campagne avec 5 Grandes idées et intervient pour faire entendre les voix des citoyen-ne-s auprès des décideurs fédéraux afin de s’assurer que cette politique aide tous les Canadien-ne-s à mieux s’alimenter.