Les objectifs de développement durable

Que sont les ODD?

En septembre 2015, l’ensemble des États membres des Nations Unies ont adopté 17 priorités : les objectifs de développement durable (ODD) en réponse à des défis sociaux, économiques et environnementaux. En ralliant les pays développés et en développement, les ODD constituent une feuille de route pour la santé des humains et de la planète. Il ne reste que dix ans avant l’échéance pour atteindre ces objectifs, qui est fixée à 2030.

Le Canada est parmi les pays qui se sont engagés à suivre ce programme ambitieux. Celui-ci comprend des objectifs pour améliorer la santé et l’éducation, réduire les inégalités et stimuler la croissance économique tout en s’attaquant aux changements climatiques et en œuvrant pour préserver nos océans et nos forêts.

À titre de cadre de travail orientant l’action, les ODD sont non partisans, limités dans le temps et mesurables. Conçus pour être interreliés et indivisibles, ils visent à favoriser des changements transformateurs. Ces objectifs sont toutefois de nature diverse et ils ont été négociés de manière à ce que tous les pays puissent y adhérer. L’obtention des résultats escomptés dépendra donc largement des façons dont les gouvernements s’y prendront pour mettre en place des politiques et établir leurs priorités. S’ils sont imparfaits, les ODD constituent le meilleur cadre de travail dont nous disposons à l’échelle mondiale.

Pour atteindre ces objectifs, tous les ministères de nos gouvernements doivent travailler ensemble. À l’échelon fédéral, c’est le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social qui dirige les efforts du gouvernement. Les ODD comme l’éradication de la pauvreté et de l’insécurité alimentaire sont des objectifs ambitieux qui nécessiteront des mesures visionnaires et des changements systémiques. Avec leur connaissance profonde des besoins dans les communautés ainsi que des leviers du changement, les organisations de la société civile sont bien placées pour aider le Canada à atteindre ces objectifs.

 

 

Les ODD dans le contexte de la COVID-19

La COVID-19 amplifie les inégalités structurelles de nos systèmes alimentaires, les insuffisances de nos programmes de protection sociale et les défis posés par les chaînes d’approvisionnement alimentaire dominantes. Au Canada et à l’échelle mondiale, la crise de la pandémie a accentué la nécessité d’atteindre plus rapidement les objectifs fixés.

En réponse à ce besoin, le Réseau pour une alimentation durable a publié un plan d’action pour le renouvellement du système alimentaire canadien, qui replace ses propositions de politiques dans le cadre des ODD. Ce plan d’action se fonde sur des propositions émanant du mouvement alimentaire partout au pays et trace une voie stratégique concrète pour réaliser de multiples ODD interreliés.

Avec une approche des politiques et des programmes alimentaires inclusive et fondée sur l’intérêt public, le Canada peut :

  • Aborder les causes profondes de l’insécurité alimentaire
  • Bâtir des systèmes alimentaires locaux durables
  • Soutenir la souveraineté alimentaire autochtone
  • Faire respecter la justice pour les travailleurs tout au long de la chaîne alimentaire 
  • S’assurer que tous sont à la table des décisions politiques
  • Faire avancer un programme national d’alimentation scolaire

 

Quel est le rôle du mouvement alimentaire?

Un grand nombre des ODD sont liés, directement ou indirectement, aux systèmes alimentaires. Pour ceux d’entre nous qui travaillent au sein de ce mouvement, les ODD représentent des objectifs qui nous permettent de demander des comptes à nos gouvernements. Ils nous fournissent aussi un étalon pour mesurer les progrès accomplis et agissent de terrain commun alors que nous œuvrons pour un changement en partenariat avec des acteurs de divers secteurs, ministères et ordres de gouvernement.

Parmi les objectifs de développement durable, quatre s’appliquent particulièrement au système alimentaire canadien et sont mentionnés dans la nouvelle Politique alimentaire pour le Canada :

Objectif 2 — Faim « zéro » : Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable
Objectif 3 — Bonne santé et bien-être : Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge
Objectif 12 — Consommation et production durables : Établir des modes de consommation et de production durables
Objectif 13 — Changements climatiques : Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions

 

Selon la Politique alimentaire pour le Canada, annoncée en 2019 et inscrite dans le budget, les mesures prévues appuieront l’atteinte des ODD. De plus, les objectifs mesurables et les objectifs secondaires à venir seront harmonisés avec le cadre d’action des ODD.

 

Pas de laissés pour compte

Les ODD énoncent explicitement l’obligation de ne laisser personne de côté. Nous ne pouvons pas atteindre les ODD sans tenir compte des besoins uniques de groupes de personnes potentiellement vulnérables à l’échelle nationale et mondiale. Comme l’indique l’ONU, même si le monde a accompli des progrès en ce qui concerne la réduction de la pauvreté, la diminution des taux de mortalité infantile et l’amélioration de l’accès à de l’eau propre, des centaines de millions de personnes continuent de vivre dans la pauvreté. « Alors que les gens les plus pauvres et les plus marginalisés se font distancier encore davantage, les inégalités atteignent de nouveaux sommets entre les pays et au sein de ceux-ci (en anglais dans l’original). »

Ici au Canada, il est essentiel de reconnaître les inégalités systémiques qui affectent de façon disproportionnée les personnes autochtones et les personnes de couleur, et leur droit à une alimentation, saine, juste et durable. Les personnes qui s’identifient comme Autochtones ou Noires, par exemple, sont beaucoup plus susceptibles d’être confrontées à l’insécurité alimentaire au Canada (en anglais).

La nourriture a souvent servi d’outil de colonisation et on l’utilise encore aujourd’hui à cette fin. Toutefois, elle a le potentiel de devenir un outil de guérison et d’affirmation de la souveraineté alimentaire autochtone. Alors que nous travaillons en vue d’atteindre les ODD, nous devons aspirer non seulement à la sécurité alimentaire des communautés autochtones, mais aussi à leur souveraineté alimentaire, et celle-ci est indissociable de l’accès au territoire et à l’eau. La réconciliation avec les peuples autochtones est un principe reconnu dans la Politique alimentaire, et les appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation du Canada sont un outil pour réaliser à la fois les ODD et les objectifs établis dans la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones (DNUDPA).

Les ODD ne pourront être atteints que si l’on respecte pleinement le droit des peuples autochtones de répondre à leurs propres besoins en nourriture saine, appropriée sur le plan culturel, en quantité suffisante, et provenant des forêts, des champs et des cours d’eau.

 

Dans quelle mesure le Canada est-il en voie de satisfaire à ses obligations?

Puisque les ODD sont plutôt larges, chacun est accompagné d’une liste d’objectifs plus petits ainsi que de façons de les mesurer. Les objectifs plus petits sont appelés cibles et les façons de les atteindre, indicateurs. Par exemple, l’ODD 2 « Faim “zéro” » comprend la cible spécifique de garantir l’accès universel à de la nourriture saine et nutritive, et l’un de ses indicateurs est la prévalence d’une insécurité alimentaire modérée ou grave.

Au Canada, le gouvernement mesure les progrès accomplis relativement à la réalisation des ODD en utilisant une liste de contrôle appelée le Cadre d’indicateurs canadien (CIC) en combinaison avec le Cadre mondial d’indicateurs des Nations Unies. En juin 2019, le Canada a publié le CIC dans le cadre de la Stratégie nationale intérimaire du Canada pour le Programme 2030, qui établit une feuille de route provisoire pour atteindre les objectifs.

 

Aligner la Politique alimentaire avec les cibles et les indicateurs des ODD

La Politique alimentaire pour le Canada met déjà l’accent sur quatre ODD et certaines cibles connexes sélectionnées. Il est important de souligner que ces ODD et ces cibles s’y trouvent à titre indicatif. Une fois que le Conseil consultatif de la politique alimentaire du Canada sera actif, son mandat consistera notamment à suggérer et à élaborer des cibles mesurables, en harmonie avec les ODD.

Le principe selon lequel « nous mesurons ce que nous valorisons et valorisons ce que nous mesurons » nous rappelle que le choix des cibles et des indicateurs est politique et non neutre. Le type d’information et de connaissances que les mesures choisies peuvent mettre en lumière ou rendre invisibles dans les systèmes alimentaires est abordé dans l’article de l’ACEA Food Counts: Food systems report cards, food sovereignty and the politics of indicators (en anglais).

Ce tableau montre les ODD et les cibles déjà mis en évidence dans la Politique alimentaire, ainsi que les ambitions, les cibles et les indicateurs connexes qui sont priorisés dans le Cadre d’indicateurs canadien.

 

 

Reconnaissance

Ce projet est financé par le programme de financement des objectifs de développement durable (ODD) du gouvernement du Canada. Les opinions et les interprétations figurant sur cette page sont celles du Réseau pour une alimentation durable et ne reflètent pas nécessairement celles du gouvernement du Canada.