Sécurité alimentaire & Développement communautaire

L'insécurité alimentaire est un thème qui est revenu tout au long de l'assemblée, combinant une multitudes de sujets allant de la protection des semences à la protection des savoirs traditionels autochtones, à la transformation des banques alimentaires et l'adoption de stratégies de plaidoyer pour s'assurer de garder ces questions à l'ordre du jour du gouvernement. Plus de 4 millions de Canadiens vivent en situation d'insécurité alimentaire, et le problème prend aussi de l'ampleur au niveau international. Dans cette section, vous retrouverez des examples de projets qui cherchent à diminuer l'insécurité alimentaire à travers l'engagement communautaire, et qui lancent des politiques soutenant la souveraineté alimentaire.


RAPPORTS
Avis de non responsabilité:  Les notes ont été prises par des bénévoles et ne sont pas destinées à être citées. Les notes sont disponibles uniquement dans leur version originale anglaise. Merci de votre compréhension.

LISTE DES SESSIONS

Les banques alimentaires font-elles partie de la solution ou du problème?
L’insécurité alimentaire chez les Autochtones et la nécessité de mener une recherche axée sur l’action
Stimuler la participation des personnes âgées et des aînés dans le but de favoriser la sécurité alimentaire au niveau communautaire
Maintenir la sécurité alimentaire au programme du gouvernement
Semer les graines de la survie : la sécurité alimentaire commence par la sécurité semencière
Making Food Matter : une campagne néo-écossaise soutenant la mise en pratique des connaissances sur l’insécurité alimentaire
Le Northern Farm Training Institute : une voie menant au renforcement de la sécurité alimentaire en milieu nordique (manquante)


Les banques alimentaires font-elles partie de la solution ou du problème?

Modératrice: Catherine Mah, PROOF Research Project
Panel - Conférenciers: Shawn Pegg, Banques alimentaires Canada, Kathryn Scharf, Community Food Centres Canada, Val Tarasuk, PROOF Research Project

Des recherches universitaires et de récents débats publics ont mis l’accent sur le rôle que les banques alimentaires peuvent jouer afin de réduire la pauvreté de même que sur l’élaboration d’une politique sociale. L’aide caritative a-t-elle remplacé les obligations du gouvernement consistant à assurer le respect des droits fondamentaux des populations vulnérables? Les banques alimentaires favorisent-elles la dépendance à long terme envers l’aide caritative? Les banques alimentaires peuvent-elles constituer des agents constructifs du changement? Une séance interactive coanimée par Banques alimentaires Canada, Community Food Centres Canada et l’équipe du projet de recherche PROOF.

 


Notes de la séance

 


L’insécurité alimentaire chez les Autochtones et la nécessité de mener une recherche axée sur l’action

Atelier- Conférenciers: Kelly Skinner, Lakehead University; Joseph LeBlanc, Président, True North Community Co-operative; Jackie Fletcher, Missanabie Cree First Nation; Kristin Burnett, Lakehead University

Ce panel rassemblant des chercheurs et des membres de la Nation Nishnawbe Aski a discuté de recherche au sein de communautés autochtones. Les dizaines de rapports et d’articles qui ont été rédigés au cours des 30 dernières années indiquent que l’insécurité alimentaire constitue un grave problème comportant de lourdes conséquences sur la santé des Autochtones. Bien qu’étant précieuse et pertinente, la recherche ne fait que confirmer ce que nous savons déjà : pour les Autochtones, l’insécurité alimentaire demeure une question de santé publique généralisée qu’il est urgent de résoudre. Les chercheurs doivent entreprendre des recherches qui sont menées par les communautés et qui visent l’action. Afin d’élargir la discussion sur la recherche communautaire axée sur l’action et menée par la base, cette séance comprenait des présentations de militants de premier plan issus de communautés autochtones du nord du Canada.

Notes de la séance


Stimuler la participation des personnes âgées et des aînés dans le but de favoriser la sécurité alimentaire au niveau communautaire

Atelier participatif - Conférenciers:  Sarah Ferber, Food Security Network of Newfoundland and Labrador (FSN)

Les personnes âgées et les aînés sont en mesure de jouer un rôle de plus en plus dynamique et prééminent dans l’établissement de la sécurité alimentaire au niveau communautaire à travers le Canada. La combinaison de leur expérience, de leurs compétences et de leur sagesse liée au territoire est d’une importance capitale pour les efforts déployés par le mouvement alimentaire. Malgré cela, il est souvent difficile de rejoindre et de faire participer cette frange de la population. Les organisations qui collaborent actuellement avec les personnes âgées, celles qui les servent ou encore celles qui souhaitent solliciter leur participation sont invitées à cette discussion dirigée par le Food Security Network of Newfoundland and Labrador afin de partager leurs meilleures pratiques, leurs récits et leurs ressources afin d’élargir le mouvement alimentaire pour qu’il puisse accueillir davantage de personnes âgées et d’aînés.

Notes de la séance


Maintenir la sécurité alimentaire au programme du gouvernement

Panel - Conférenciers: Melanie Kurrein, Provincial Health Services Authority; Margaret Yandel, ministère de la Santé de la Colombie-Britannique

Cette présentation établissait quels sont les leviers clés ayant permis de maintenir la sécurité alimentaire au programme de santé de la Colombie-Britannique malgré l’évolution du paysage politique de cette province. Cette séance permettait à l’auditoire de prendre part à une discussion portant, d’une part, sur les occasions de défendre une approche intégrée permettant d’aborder la complexité de la sécurité alimentaire et, d’autre part, sur les défis en la matière.

Notes de la séance


Semer les graines de la survie : la sécurité alimentaire commence par la sécurité semencière

Panel - Conférenciers:Faris Ahmed and l'équipe de USC Canada

Cet atelier place les questions de la diversité et de la sécurité semencières à l’avant-plan de la réflexion concernant les systèmes alimentaires résilients et les politiques promouvant la souveraineté alimentaire. Les conférenciers ont présenté le travail novateur effectué au Canada et dans les pays du Sud en matière de semences, de même que les leçons que nous pouvons tirer les uns des autres.

Notes de la séance


Making Food Matter : une campagne néo-écossaise soutenant la mise en pratique des connaissances sur l’insécurité alimentaire

Atelier participatif - Conférenciers:  Chris Stothart, FoodARC - Voices for Food Security in Nova Scotia; Jen Organ, FoodARC - Voices for Food Security in Nova Scotia; Deborah Dickey, Dartmouth Family Resource Centre / FoodARC - Voices for Food Security in Nova Scotia; Debbie Reimer, Kids Action Program / FoodARC - Voices for Food Security in Nova Scotia; Patricia Williams, FoodARC - Voices for Food Security in Nova Scotia

La campagne et la trousse d’outils Making Food Matter du projet Voices for Food Security in Nova Scotia vise à mettre en pratique les connaissances acquises au cours de plus d’une dizaine d’années de recherche sur la sécurité alimentaire. La trousse d’outils combine des apprentissages et des ressources émanant de diverses sources qui visent l’instauration de la sécurité alimentaire. Lors de cette séance, les participants se familiarisaient avec la recherche qui a guidé la conception de la campagne. Ils recevaient également de l’information sur les composantes de la trousse d’outils et éatient invités à forger certaines de ces composantes.

Notes de la séance


Le Northern Farm Training Institute : une voie menant au renforcement de la sécurité alimentaire en milieu nordique

Panel - Conférenciers:  Kim Rapati, Northern Farm Training Institute

Le Northern Farm Training Institute (NFTI) est une nouvelle école expérimentale située à Hay River, dans les Territoires-du-Nord-Ouest (TNO). L’école a été désignée dans le récent rapport intitulé La sécurité alimentaire des populations autochtones dans le nord du Canada : Évaluation de l’état des connaissances comme porteuse d’une approche multidisciplinaire prometteuse visant le renforcement de la sécurité alimentaire en milieu nordique. Plus particulièrement, le NFTI a été qualifié de novateur sur les plans des infrastructures et de la production alimentaire locale. Il constitue un exemple d’établissement offrant de la formation agricole au sein de petites communautés éloignées.

Les notes de cette séance sont manquantes.