La Coalition pour une saine alimentation scolaire

La Coalition pour une saine alimentation scolaire est composée d'une trentaine d'organisations issues de tout le Canada. Elle se consacre à établir un programme d'alimentation scolaire à frais partagés avec le gouvernement fédéral qui permettrait de servir à tous les élèves canadiens des repas sains au quotidien. En tablant sur les programmes déjà en place à travers le pays, toutes les écoles pourront éventuellement servir aux élèves, gratuitement ou à un prix modique, des collations ou des repas sains. Ces programmes comprendront un volet d’éducation alimentaire, en plus de servir, autant que faire se peut, des aliments produits localement de manière durable et culturellement appropriés.

Impliquez-vous!

   

POURQUOI?  

Tous les enfants devraient avoir accès à des aliments sains à l’école. Nous devons fournir les bases nécessaires au développement de saines habitudes alimentaires qu’ils conserveront toute leur vie et qui feront en sorte que leur apprentissage n’est pas compromis par un manque d’accès à des aliments sains.

 

LE SAVIEZ-VOUS?

 

Le Canada est l’un des rares pays industrialisés qui ne possèdent aucun programme alimentaire scolaire national. Actuellement, au Canada, l’ensemble disparate de programmes alimentaires scolaires publics ou privés mis en place de manière expéditive ne répond aux besoins que d’une faible proportion de nos cinq millions d’élèves ou plus. Seule une politique émanant du gouvernement fédéral permettrait d’assurer une couverture universelle. 

Défis à relever en matière de saine alimentation à l’école 

 

 

Un moyen sain d’aller de l’avant

Les programmes alimentaires scolaires sont de plus en plus perçus comme étant des facteurs essentiels à la santé physique et mentale des élèves. De plus en plus de résultats de recherche démontrent le potentiel de tels programmes pour améliorer les choix alimentaires et contribuer à la réussite scolaire de tous les élèves. Nos écoles peuvent devenir des endroits qui donnent l’exemple en matière de mode de vie sain. Manger des repas sains constitue également une importante expérience concrète par laquelle les enfants peuvent acquérir de saines habitudes qu’ils garderont pendant toute leur vie.

Plusieurs dirigeants et experts ont demandé la mise en place d’un programme alimentaire scolaire universel. Ceux-ci comprennent notamment le rapporteur spécial des Nations unies pour le droit à l’alimentation, le Comité d’experts pour la santé des enfants en Ontario ainsi que le Dr David Butler-Jones, ancien administrateur en chef de la santé publique du Canada.

Pour obtenir davantage d'informations et joindre la Coalition pour une saine alimentation scolaire, veuillez contacter Sasha McNicoll.

 

Les membres et collaborateurs de la Coalition pour une saine alimentation scolaire:


Les dernières actualités concernant l'alimentation scolaire et les enfants :

 

Agir ensemble afin que les jeunes bougent plus et s’alimentent mieux

Web Link

Plusieurs coordonnateurs et partenaires locaux de Québec en Forme leur ont demandé des idées d’actions concrètes pour changer des pratiques ou créer des conditions qui favorisent de saines habitudes de vie chez les 0-17 ans.

Pour répondre à cette forte demande, ils ont développé des fiches 360 degrés avec l’aide de certains partenaires de tous les milieux de vie du jeune (scolaire, service de garde, communautaire et municipale).

Les ados ont «des alimentations» multiples et multiculturelles

Web Link

 

En France, il n’y a pas qu’un type d’adolescent ni qu’un type d’alimentation. Il y a des adolescents, des alimentations et des habitudes multiples. Cette multiplicité culturelle appelle une intervention plus globale de santé qui dépasse les recommandations nutritionnelles des cinq portions de fruits et légumes par jour, par exemple.

Les écoles, campus et établissements de santé s’expriment

File / Document

Le réseau canadien De la ferme à la cafétéria a dirigé le premier sondage à portée nationale portant sur les activités entreprises par les écoles, les universités, les collèges et les établissements de santé du Canada afin d’offrir des aliments locaux. L’objectif du sondage électronique, mis en ligne en 2012, était de mieux comprendre les activités mises en œuvre dans ces milieux, leurs répercussions et les obstacles qu’elles ont dû surmonter, ainsi que les types de soutien nécessaires à leur expansion. 

Comment attirer les jeunes à la cafétéria au secondaire

Web Link

Depuis 2008, les cafétérias scolaires du Québec ont commencé à mettre en œuvre les consignes sur la saine alimentation de la politique-cadre Pour un virage santé à l’école.

Pages