Il y a trois ans, le premier ministre Justin Trudeau a mis de l’avant ses priorités pour son nouveau ministre de la Santé. Quelques idées clés pour promouvoir la santé par le biais d’une saine alimentation furent incluses. Ces priorités étaient, et sont encore aujourd’hui, urgentes...c’est ici que la stratégie canadienne en matière de saine alimentation entre en jeu.

Plus de 80 organisations nationales, provinciales et locales ont joint le Réseau pour une alimentation durable afin de demander au premier ministre de faire preuve de leadership pour assurer que la politique alimentaire défende l’intérêt du public.

Cette 10e édition a rassemblé presque 800 fermiers et foodies, chefs et leaders autochtones, étudiants, activistes et gens d’affaires, faisant naître une foule de nouvelles idées et connexions. Les journées au Forum ont été bien remplies de nouvelles connexions, d’anciennes amitiés, de collaborations ravivées, d’apprentissages des uns et des autres et de certaines conversations difficiles.

Du lancement du projet Une politique alimentaire populaire à l’adoption prochaine de la première politique alimentaire pancanadienne, la communauté du RAD a travaillé fort d’un océan à l’autre. Apprenez-en davatange dans notre brochure!

À l’approche imminente des prochaines élections fédérales, les trois principaux partis politiques du Canada ont envoyé des politiciens d’expérience pour dialoguer avec les leaders du mouvement alimentaire lors de la  période de questions organisé par le Réseau pour une alimentation durable lors du 10e Forum.

Il y a finalement du mouvement en politique alimentaire; le gouvernement a publié le rapport Ce que nous avons entendu suite aux consultations publiques qui ont eu lieu en 2017. Il ne s’agit pas d’un document politique, mais bien d’un rapport. Lisez notre blogue pour savoir ce que l'on en pense!

La politique devant être initialement annoncée en mai 2018, des consultations en ligne et en personne ont eu lieu à la hâte au cours de l’été 2017. Mais nous attendons toujours le rapport Ce que nous avons entendu provenant de ces audiences, sans parler de la politique elle-même. Nous espérons que ce processus prolongé signifie qu’un instrument important vers un système alimentaire plus sain et plus durable est en cours.

Dans quelle mesure le Canada respecte-t-il ses obligations internationales en matière de droits de la personne? Le 11 mai, ce fut à notre tour d'être examiné par les Nations Unies, pour le troisième Examen Périodique Universel (EPU) du Canada.

Le  RAD est récipiendaire d’un financement de recherche pour l’année 2018-2019 du programme de contributions pour les organisations sans but lucratif de consommateurs et de bénévoles mis sur pied par Innovation, Sciences et Développement Canada.

Le gouvernement vient de signaler dans quelle direction il compte se diriger en terme de politiques alimentaires. Quelques indications claires se trouvent dans la réponse du gouvernement à la publication du récent rapport sur la politique alimentaire du Comité permanent de l'agriculture et de l'agroalimentaire.